Les médias

La première fois que j’ai vu les journalistes arriver, j’étais très enthousiaste. J’avais un peu cette idée d’enfant de se voir passer à la télé et de voir les grosses caméras qui sont assez impressionnantes. Mais au bout d’un moment, on se lasse d’être tout le temps filmé, de répéter toujours les mêmes choses pour chaque journal qui pose les mêmes questions et qui sont toujours plus nombreux. Et puis le fait de devoir toujours faire attention à ne pas dire de bêtises et de faire bonne impression, avec le temps on s’y habitue petit à petit mais on a toujours cette impression que quelqu’un vous observe et je pense que tout le monde connaît cette sensation désagréable.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.