Motivation : pour ceux qui cumulent difficulté sociale et handicap en Roumanie

Il s’appelle Stélian Ristache. Il est roumain et possède un contact avec la France. Il y a 30 ans, il a effectué une mission en France. Il est venu aider l’ONG L’Arche en France. C’est ainsi qu’il a fait connaissance avec ma cousine Isabelle Court, enseignante et très impliquée sur le handicap.

Quand Stélian a entendu parler de notre projet Odyssébus, il a contacté un super entrepreneur social roumain, Cristian ISPAS, fondateur de Motivation et Président de Spécial Olympics.

Nous sommes allés en famille visiter son ONG Motivation et nous avons été impressionnés par la qualité de son travail, par son très grand professionnalisme.

Cet ancien ingénieur en électricité, sous l’époque du dictateur Nicolae Ceausescu, a totalement changé de métier et de compétences. L’Etat avait mis en place des orphelinats, recueillait des enfants qui devenaient pupilles de la nation. Certaines familles avaient décidé d’abandonner leurs enfants en situation de handicap. C’est ainsi que Motivation est née. En accueillant 37 enfants orphelins handicapés dans 6 maisons familiales, ce fut la création d’une famille pour ces enfants devenus grands.

Certains enfants sont décédés des suites de leur handicap. 28 sont encore présents, insérés de plus en plus grâce à un travail.

L’ONG a développé des compétences en gestion du handicap : ergo-thérapie, psychologie, art-thérapie, luminosité-thérapie. Ils ont initié une activité de création artistiques : bijoux, bracelets, boucles-d’oreilles.

Cristian, conscient qu’il ne recevrait pas facilement d’aide financière de l’Etat, a décidé de mettre en place deux entités : la Fondation non profit et une entreprise qui effectue des activités génératrices de revenus. En assemblant des fauteuils roulants, il assurait là des revenus réguliers et importants pour l’ensemble de la structure. Il permettait aussi de pouvoir distribuer plus de 2000 fauteuils roulants dans le pays.

L’activité permet de mettre en place des activités d’appropriation des chaises roulantes. Les personnes soudainement handicapées, accompagnées de leur famille, peuvent bénéficier de lieux et de support pour apprendre le maniement des chaises, apprendre à faire sa toilette, aidé d’abord puis de manière autonome.

Aujourd’hui Motivation c’est 15 équipes de salariés, soient 200 salariés au total, répartis dans le pays, couvrant les 42 départements.

Si l’ONG a connu des liens avec la France, le dernier échange date de 2007 à Lorient et Saint Leu la Forêt avec une association d’amitié franco-roumaine. Il était donc temps de renouer des liens avec ce francophone d’exception.

Cristian préside aussi l’association Spécial Olympics qui aide les personnes trisomiques, à effectuer des activités sportives olympiques.

Nous évoquons le Service Civique, ces jeunes français qui peuvent ainsi venir aider les équipes salariées, en aide, support, accompagnement. Le contact est pris et nous connaissons maintenant la qualité du travail de cette ONG.

Les liens avec l’Arche en France et avec des associations comme Simon de Cyrène semblent aussi adaptés, dans un esprit qui semble le même : aider ceux qui désirent gagner en indépendance.

Répondre à COURT Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 comments