Le chauffeur iranien

Le chauffeur iranien est-il un bon ou un mauvais chauffeur ? Le débat reste ouvert.

Il est en effet capable de rouler 12 heures d’affilées sans être remplacé. De se servir un thé avec la théière branchée derrière son siège et de le boire tout en conduisant. De se prendre en selfie avec notre fils aîné tout en conduisant. D’appeler sa sœur, sa mère, son beau-frère et bien d’autres, en visio pour leur montrer qu’il a des étrangers dans sa voiture. Bien sûr tout en conduisant. Il peut faire une marche arrière sur 2 kms sur autoroute à fond la caisse en zigzaguant parce qu’il a manqué la bretelle d’autoroute. Le chauffeur iranien ne sert jamais son frein à main à l’arrêt. La voiture peut ainsi se déplacer seule quand on la secoue pour y faire entrer les sacs dans le coffre.

Il y a beaucoup d’accidents en Iran mais aux vues de tout ce que le chauffeur iranien est capable de faire en conduisant, il me semble qu’il n’est pas si mauvais car un chauffeur français accomplissant toutes ces actions aurait probablement eu un accident bien plus vite. En fonction de l’angle de vue, on peut finalement considérer que ce sont de très bons chauffeurs…

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.