La semaine d’Olympe

Savez-vous que le bus a un peu brulé ? Il n’est pas entièrement recouvert de feu, c’est un petit bout de tissu qui a brûlé. Tout le monde va bien, aucun mort, on peut encore dormir dedans, mais pour l’instant, on va voir si on peut le réparer. Parce que en côte il s’arrête. Pas toutes les côtes . Pour l’instant, j’essaye de fabriquer un coffre-fort en carton et c’est très difficile. J’ai changé de lit et j’en suis bien content, car là j’ai plusieurs cachettes. Petites mais bien cachées. Je vais commencer un carnet de souvenirs, pour m’en souvenir. Nous avons encore de l’eau dans le bus, mais il y a eu un petit court-circuit qui fait qu’on n’a plus tellement d’électricité. Je fais beaucoup de vélo, mais je connais un peu le coin. Ma mère aimerait bien partir pour découvrir de nouveaux endroits, mais nous ne pouvons pas. Je trouve qu’en ce moment, il y a beaucoup de mouches, et j’en tue pas mal avec la tapette. J’aimerai moi aussi repartir pour rencontrer de nouveaux amis. Pour l’instant rien n’est sûr, l’assurance nous aide. Papa l’appelle tous les matins. Je suis un peu déçu parce qu’on est dans un endroit où il y a beaucoup de camions qui passent.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.